10 astuces : soutenir votre enfant en garderie

Votre enfant est sur le point de faire son entrée en garderie – vous avez trouvé l’endroit parfait et bien que ce sera difficile de dire “au revoir!” tous les jours, vous êtes prêt-e-s à retourner au travail et enfin avoir du temps pour terminer la vaisselle qui s’accumule, ou peut-être même prendre un moment tranquille pour vous-même.

Mais comment transitionner votre enfant de la maison à la garderie? Prendre le temps pour habituer progressivement vos enfants leur permettra non seulement de s’ajuster à leur nouvel horaire et se faire des nouveaux amis, mais cela facilitera aussi les changements que vous allez éprouver en tant que parent.

Voici quelques astuces pour que cela se passe plus en douceur pendant que votre enfant s’habitue à la vie en garderie :

1. Visitez la garderie ensemble plusieurs fois

Vous n’êtes pas obligé-e de vous précipiter! Commencez par familiariser votre enfant avec l’endroit où il/elle passera ses journées. Arrangez quelques visites avec la garderie – vous pouvez présenter votre enfant à son éducateur-trice et même à quelques-uns de ses  futurs  camarades.

2. Expliquez à votre enfant ce qu’il va se passer

Prenez le temps d’expliquer en quoi consistera la routine quotidienne, incluant les types d’activités, le temps de la sieste et des repas, et à quel moment vous les emmènerez ou viendrez les chercher. Soyez sûr-e de le faire chaque jour!

3. Transitionnez graduellement, un peu plus longtemps à chaque fois

La plupart des garderies ont des politiques d’intégration pour les nouveaux enfants : au début, vous et votre enfant passerez quelques heures le matin ensemble à la garderie pendant environ une semaine. La semaine suivante, votre enfant y passera le même temps sans vous. Finalement, la troisième semaine, il/elle devrait y aller à temps plein. Il est rare qu’un enfant ait besoin de plus d’un mois pour s’habituer.

4. Dites au revoir rapidement et avec confiance

Peut-être leur faire un câlin rapide, un bisou ou un signe de la main, mais ne vous attardez pas! Les éducateurs-trices de la garderie voient régulièrement des enfants auxquels leurs parents manquent et ont beaucoup d’expérience pour les aider à surmonter cette situation.

5. Ajustez votre emploi du temps à la maison pour les heures de siestes et de repas

Essayez de le faire avant que votre enfant commence la garderie – si votre emploi du temps à la maison est semblable à celui de la garderie, votre enfant pourrait s’adapter beaucoup plus facilement. Ceci est particulièrement important si votre enfant est à la garderie à temps partiel (quelques jours seulement par semaine).

6. La constance est indispensable

Peu importe ce que vous faites, essayez de conserver un emploi du temps le plus régulier possible, surtout en ce qui concerne la routine du coucher!

7. Faites place dans votre emploi du temps au moment où vous allez chercher votre enfant, pour le “jeu libre ouvert”

De la même manière que les adultes sont souvent fatigués après une journée de travail, votre enfant sera fatigué après une journée à la garderie! Essayez de ne pas planifier des activités immédiatement après l’avoir récupéré, et donnez-lui le choix de rentrer directement à la maison, de s’arrêter au parc, ou de se promener dans le quartier. Si vous retournez à la maison, offrez des activités simples sans fin déterminée comme dessiner, jouer au Legos ou à la pâte à modeler.

8. Prenez le temps de parler avec l’éducateur-trice et développez une bonne relation

Apprenez à connaître les éducateurs-trices à la garderie – ils sont une ressource importante et peuvent vous en dire beaucoup sur ce qui se passe durant la journée et comment votre enfant s’adapte. Quand vous venez chercher votre enfant à la garderie, demandez comment cela s’est passé, ainsi que les noms de ses nouveaux amis et des adultes responsables. Ensuite, de retour à la maison, vous serez prêts pour parler de tout cela avec votre enfant.

9. Liez-vous avec d’autres parents et organisez des moments de jeu en dehors de la garderie

Ceci peut être bénéfique pour vous et votre enfant! C’est une façon d’aider vos enfants à développer leurs amitiés, et de vous permettre de rencontrer d’autres adultes qui éprouvent les mêmes difficultés que vous. Vous pouvez parler de vos problèmes respectifs et vous aider à les résoudre ensemble.

10. Parlez à votre enfant des notions de partage, d’attendre son tour, de compromis, de collaboration

La transition entre être seul à la maison et se retrouver dans un groupe de 6-10 enfants peut être difficile pour votre enfant, surtout si vous considérez tous les supers nouveaux jouets. Commencez par l’emmener s’amuser dans des groupes de jeu du quartier, et montrez comment partager quand vous jouez à la maison. Encouragez votre enfant à penser comment les autres se sentent et montrez-lui des façons de gérer ses émotions négatives.

Commentaires clos